Serge m’a proposé d’encadrer sa sortie au Roc de Charmieux, au-dessus du Grand-Bornand.
Et comme c’est un sommet que je ne connais pas, qui semble ne pas payer de mine… avec une petite portion hors sentier, alors pour moi, c’est déjà un petit défi de taille !
La météo n’est pas au beau fixe… je dirai même un temps à rester sous la couette. Le RV est fixé à 9 hrs, direction le Grand Bo et le parking de la Communaille.
Direction Plan de la Forclaz par la forêt, on longe les rochers de la Forclaz, site d’escalade avec ses dévers impressionnants (que j’affronterai dans ma prochaine vie…), la Tannaz, les Parchets. Au point côté 1485, un choix se pose… soit on continue par un sentier facile en direction des Mouilles pour récupérer la voie normale, soit une petit sente qui se dirige plein ouest d’où, d’après mon topo, on peut rejoindre le sentier normal par le pierrier. Cette option est choisie et là… tout ce complique, aïe, aïe, aïe, le terrain tout droit vers le pierrier qu’il faut grimper de 150 m est miné de souches, branches et rochers. La pluie depuis un moment s’en mêle et le terrain est gras et glissant. Serge me propose de plutôt viser la crête ouest pour ensuite couper les courbes de niveau en tangente, ce que nous faisons. Sage décision et ouf, je retrouve le sentier bien tracé qui vient de la voie normale et passe au ras de ce pierrier.
Le reste est facile, le sentier est bon, la pluie tombe par intermittence, l’équipe est vaillante, moi j’ai la mine un peu défaite ;
Je suis trempée, j’ai froid… je n’ose pas regarder mes camarades (bon, là j’exagère un peu).
Le sommet atteint, une accalmie nous permet d’entrevoir le paysage, le casse-croûte est vite avalé avant la prochaine « saucée », on entame la descente, avec multiples glissades par la voie royale et c’est le retour aux voitures, où bien évidemment nous attend le soleil.

Une Bonne bière à l’Ermitage pour nous requinquer… l’équipe en a besoin…
Alors merci à mes vaillants camarades qui m’ont accompagnée, à la photographe Catherine Ferland et à Serge pour ces conseils avisés.

PS
La séance du tique qui a voyagé dans mon dos pendant une semaine sera pour le prochain épisode.

Simone