Cette belle journée de début de printemps a été l’occasion d’inaugurer une nouvelle activité du CAF de Meythet : la raquette alpine. Avec Serge nous avons obtenu cette semaine la qualification nécessaire à l’encadrement de cette activité à l’occasion d’un stage FFCAM en Lauzière.
Il s’agit de proposer des randonnées à raquettes nécessitant un passage d’alpinisme tel qu’une pente un peu raide, l’utilisation d’une corde, chausser les crampons et utiliser un piolet, voire de descendre en rappel. Les possibilités sont nombreuses dans nos montagnes et nous vous proposerons maintenant des itinéraires originaux dans le souci de la sécurité. Nous étions donc 2 encadrants qualifiés pour la raquette alpine ainsi que Pierre, initiateur en randonnée alpine, dont l’aide a été précieuse. Nous sommes partis du parking de Mont-Dessus à Bellecombe-en-Bauges pour prendre la direction du Golet de Doucy puis celle de la Dent des Portes. La neige est dure ce matin, parfaite pour notre objectif. Nous progressons dans les pentes soutenues qui nous font chausser les crampons plutôt que les raquettes et atteignons rapidement la traversée sous le sommet puis la petite combe terminale soutenue et enfin l’arête à 20m sous le sommet où nous nous encordons.
La petite sente raide qui l’été mène au sommet n’est pas engageante compte tenu de la neige au soleil depuis plusieurs heures et de son caractère exposé. Je connais heureusement une autre possibilité consistant à contourner le sommet par l’ouest d’où nous trouvons d’un côté une petite vire en bonne neige et de l’autre un peu de rocher facile. Les deux variantes s’avèreront praticables.
Pour descendre dans de bonnes conditions nous ne trainons pas au sommet , retrouvons nos raquettes laissées sur l’arête et commençons à descendre. Les pentes les plus raides franchies nous rechaussons les raquettes dans une neige maintenant un peu ramollie et nous nous arrêtons enfin pour déjeuner. Nous étions en effet partis assez tôt pour avoir de bonnes conditions de neige en ce début de printemps. Il nous reste environ 1h de descente tranquille pour retrouver les voitures.

Jean-Luc