Parking au-dessus du barrage de Roselend au « pont des Sauces »(1600m) , en ce 15 mai, juste en-dessous de la fraiseuse qui déneige la route vers le Plan de la Laie. Après 15 minutes de portage, nous pouvons chausser les skis le long puis sur la route. la vallon de l’Arpire est en neige dure, jusqu’au passage du même nom à 2527m. Une descente d’environ 150m nous conduit au pied de la brèche de Parozan, que l’on remonte en crampons pour plus de sécurité. De là, une courte traversée mène au col du Grand Fond, puis la pente terminale raide nous amène aux rochers de la pointe de Presset (2858m) que l’on atteint par quelques mètres d’escalade facile. Finalement, nous décidons de passer la nuit au refuge, bien équipé, de Presset, pour revenir à Roselend en passant par le col de Bresson, les chalets de Treicol et le GR5 (avec 45 minutes de portage pour remonter 300m). Nous n’étions que 2 en cette fin de saison, malgré la neige encore abondante en altitude.          Marcel Hausard