(Faucigny)

Une balade possible toute l’année. Carte = Bonneville Cluses 2429 ET. Un peu moins de 400 m de dénivelée au total. Intérêt : on découvre deux anciennes meulières (XVIII°).

Départ de la route pastorale de Vouan. Pour y aller : avant le pont de Fillinges, prendre sur un petit km la D 907 vers Samoëns, puis la D252 à G qui monte chez les Bourguignons et qui poursuit vers Vouan, bientôt non goudronnée. Garer la voiture dans un parking au sortir d’une petite forêt (625 m).

Cheminer sur cette route non goudronnée sur 2 km, en laissant à G la ferme de Vouan et en passant devant la marais de la Pierre au mort, où une plaque rappelle un vieil accident de cheval.

500 m après, la quitter pour prendre un chemin balisé qui grimpe fortement en forêt ; 60m plus haut, une sente caillouteuse monte à D, il n’y a pas d’indication, elle mène en quelques instants à la 1° meulière (dite de la Vachat, juste au-dessus de la Pierre au mort). Une grotte spectaculaire où des centaines de meules ont été extraites méthodiquement. On découpait en rond la roche, et on extrayait la meule en enfonçant derrière des coins de bois que l’on faisait gonfler avec de l’eau pour faire éclater la roche, ici du grès pas trop solide.

Revenir au sentier balisé, et monter (raide et un peu boueux par temps humide) jusqu’à un panneau vers 890 m, sur une petite place dégagée. Le sentier horizontal à D permet d’aller à un collet en direction S. Avant la descente, court AR possible vers un belvédère à G. Par une dizaine de lacets raides on rejoint vers 750m une piste forestière.

La suivre sur près d’un km en laissant deux pistes et une ou deux sentes mal tracées remontant à G ; 100 m après, une sente mieux tracée mais sans indication remonte vers la 2° meulière ; on y arrive après un court passage câblé. C’est la Gueule au Vent, vaste avec une grande terrasse abritée ; quelques grimpeurs en mal de surplomb y ont laissé la trace de leur passage. Revenir à la piste, laisser un 1° chemin balisé qui descend à D, prendre le suivant, il ramène aux voitures.

On peut voir d’autres meulières en Haute Savoie. En face, sur la commune de St André de Boège, accessibles par un sentier partant de la route reliant les hameaux des Chênes et de la Molière : nombreux panneaux explicatifs.

vouan